Manifeste « European DIGITAL SME Alliance » pour les élections européennes : Définir le rôle de l’Europe au siècle numérique

Bruxelles, 2 avril 2019 – Avant les élections européennes en mai 2019, « European DIGITAL SME Alliance » a défini 10 priorités pour ouvrir la voie à l’avenir numérique de l’Europe. Avec son manifeste pour les élections européennes, DIGITAL SME souhaite encourager les décideurs politiques, les citoyens et les entreprises à créer des conditions favorables à une économie européenne prospère, fondée sur l’innovation, les technologies futures et les valeurs européennes.

Les entreprises mondiales les plus prospères d’aujourd’hui sont numériques, et les 10 plus grandes entreprises numériques sont originaires des États-Unis ou de la Chine. En concurrence avec ces deux pays, l’Europe se trouve au centre avec une économie essentiellement basée à la fois sur les petites et moyennes entreprises (PME), et sur les grandes entreprises dominant des secteurs plus traditionnels, tels que le pétrole et le gaz, l’automobile, la finance ou l’ingénierie.

« Alors que l’Europe est forte en recherche et innovation, nous manquons d’un environnement permettant aux entreprises numériques innovantes de prospérer“, a déclaré le Dr Oliver Grün, président de DIGITAL SME. « Cependant, la mise en place d’une industrie numérique forte et indépendante est essentielle pour assurer la prospérité économique de l’Europe à l’avenir. Plus encore, la souveraineté numérique peut être une nécessité pour maintenir nos sociétés libres et démocratiques. »

L’avenir sera dominé par un environnement numérique. Les maisons, les voitures, les réfrigérateurs, mais aussi les objets d’usage quotidien seront équipés de capteurs et seront interconnectés, mais interagiront également avec les êtres humains. Les solutions techniques ne se limiteront pas à certains secteurs de l’économie mais toucheront probablement tous les aspects de la vie. Par conséquent, il est important que les normes et les règles intégrées dans ces solutions techniques soient sécurisées et protègent les valeurs européennes.

« Une industrie numérique forte et indépendante est essentielle pour assurer la future prospérité économique de l’Europe. Ce manifeste définit 10 priorités pour un meilleur avenir numérique en Europe, » déclare Amandine Laveau-Zimmerlé, présidente de DIGITAL SME France.

Le manifeste élaboré par DIGITAL SME et ses membres vise à identifier les principaux défis auxquels l’Europe est confrontée pour définir son rôle dans le siècle numérique. Par exemple, les grandes entreprises numériques ont accès à de grandes quantités de données, qui sont la base de l’innovation fondée sur l’IA. Si celles-ci sont conservées dans un écosystème fermé et sous le contrôle d’une seule entreprise, cela procure des avantages concurrentiels à cette même entreprise. Parallèlement, cela limite le potentiel d’innovation global d’autres entreprises et de la société dans son ensemble. D’autres exemples incluent les entreprises numériques entrant sur les marchés traditionnels avec des modèles commerciaux fondés sur l’innovation numérique, qui perturbent les relations sociales et commerciales existantes.

L’Europe définit des réponses à ces défis, mais ne parvient pas encore à développer une stratégie complète. L’approche proposée par DIGITAL SME s’appuie sur la force de l’Europe : des entreprises innovantes, une recherche fondamentale de haut niveau, une solide base industrielle, ainsi que de fortes valeurs fondamentales et un principe de primauté de droit.

« Nous devrions avoir la confiance d’exploiter le potentiel d’innovation, de créativité et d’autonomie de nos citoyens et de nos entreprises », a déclaré Dr Oliver Grün. « L’Europe doit réfléchir à une stratégie pour tirer pleinement parti des possibilités offertes par la révolution numérique. Il est temps de comprendre nos forces, de les exploiter et de créer des conditions propices à l’épanouissement de nos entreprises. »