Comment les logiciels d’encaissement contribuent à limiter la propagation du Coronavirus

Comme la plupart des PME françaises, les membres d’ACEDISE (Association des Constructeurs, Éditeurs, Distributeurs, Installateurs de Systèmes d’Encaissement) sont affectés par les conséquences économiques du COVID-19. En effet, environ 50% des clients des membres d’ACEDISE sont des restaurateurs, qui ont dû interrompre leur activité depuis le début du confinement. Le reste de la clientèle des membres d’ACEDISE se compose de boulangeries, supérettes, fleuristes et autres commerces, tous plus ou moins sévèrement affectés par la crise du COVID-19.

Cependant, les membres d’ACEDISE sont en mesure de faciliter les transactions dans les commerces, qui sont actuellement délicates en raison du risque de contamination. En effet, le contact de mains non lavées, mais également les billets, pièces de monnaies et terminaux de paiement nécessitant l’entrée d’un code peuvent être vecteurs de propagation du virus. Le risque, quoique faible, n’est pas inexistant, d’autant plus pour les vendeurs ou commerçants qui manipulent de la monnaie toute la journée. Dans ce contexte, les monnayeurs automatiques ainsi que les systèmes de Click & Collect que proposent les membres d’ACEDISE permettent de lutter contre la transmission de la maladie et peuvent soutenir les commerçants dans la continuité de leur activité.

Dans le cas des monnayeurs automatiques, que l’on retrouve souvent en boulangerie, la monnaie est introduite directement par le client dans le monnayeur. Ce dernier rend également la monnaie. Ceci évite aux employés de manipuler la monnaie et de la faire circuler de mains en mains. Au cours des dernières semaines, les membres d’ACEDISE ont donc constaté une hausse de la demande de monnayeurs automatiques de la part des commerçants désireux de protéger leurs clients et leurs employés. En plus d’améliorer l’hygiène des transactions, ce type de monnayeur, connecté au logiciel de caisse, permet d’accélérer le passage en caisse, d’éviter les erreurs de caisse, d’avoir un fonds de caisse toujours suffisant, et de détecter la fausse monnaie.

En ce qui concerne les applications mobiles « Click & Collect » ou bien « Drive » qui permettent de faire ses courses en ligne, elles contribuent également à diminuer le risque de contagion. En effet, en proposant des créneaux horaires aux clients, ces applications permettent de réduire le nombre de personnes présentes en magasin. Leur utilisation pourrait même être élargie pour s’adapter aux circonstances actuelles, selon Christian Coquidé, président d’ACEDISE. Par exemple, un système de Click & Collect pourrait permettre aux restaurateurs de proposer leurs plats à emporter. Par ailleurs, lors de la réouverture progressive des restaurants, l’utilisation d’un logiciel de caisse connecté à une application aurait de nombreux avantages pour garantir le respect des mesures de distanciation sociale. Les restaurateurs pourraient gérer via le logiciel le nombre exact de tables et de clients présents dans leur restaurant et proposer plusieurs services à des horaires différents. Les clients n’auraient plus qu’à réserver un créneau via l’application.

Plus d’information sur ACEDISE et ses membres sur leur site web: http://acedise.fr/

Caisse avec logiciel d’encaissement. Source: Entreprise ATOO, membre d’ACEDISE